# EIPA – CONFRONTATIONS / Ser

Posted by AT on Mercredi 17 août 2016

ser

Auteur :  Laura Jayo Monasterio

Editeur : Z4

Los poemas fueron escritos a lo largo de 6 años en los que la poetisa había concentrado el sentido de su vida en la purificación de su mente. Resultado de un ascesis personal, la temática principal de los poemas es espiritual y ontológica. Una poesía alejada de artilugios estilísticos, una poesía desnuda que permita a la mente volverse sutil para vislumbrar el Ser.

L’AUTEUR:

En el año 1997 como evolución natural del proceso interior, un salto de la conciencia exige el poema visual para expresar de manera más directa lo más profundo de ser. La editorial ha elegido dispersar los poemas visuales dentro de la obra poética. More …

# EIPA – CONFRONTATIONS / Oraj reguloj por la vivo ĉiutaga

Posted by AT on Mercredi 17 août 2016

regles-dor-pour-la-vie-quotidienne

Auteur :  Omraam Mikhaël Aïvanhov

Editeur : Prosveta

« Habituez-vous à considérer votre vie quotidienne avec les actes que vous êtes obligés d’accomplir, les événements qui se présentent à vous, les êtres avec lesquels vous devez vivre ou que vous rencontrez, comme une matière sur laquelle vous devez travailler pour la transformer. Ne vous contentez pas d’accepter ce que vous recevez, de subir ce qui vous arrive, ne restez pas passifs, pensez toujours à ajouter un élément susceptible d’animer, de vivifier, de spiritualiser cette matière. Car c’est cela véritablement la vie spirituelle : être capable d’introduire dans chacune de vos activités un ferment susceptible de projeter cette activité sur un plan supérieur. Vous direz : « Et la méditation… et la prière… ? » Eh bien, justement, la prière et la méditation vous servent à capter cet élément plus subtil, plus pur qui vous permet de donner à vos actes une dimension nouvelle. »

Pages: 157 pages

suivez-nous-sur-facebook11

# EIPA - CONFRONTATIONS

# EIPA – CONFRONTATIONS / Ragots de lapins

Posted by AT on Mardi 16 août 2016

ragots-de-lapins

Auteur :  Jean-Baptiste Veber

Editeur : Z4

Une famille dont le patronyme est « Lapins ». Une famille, un quartier qui vont être bouleversés par un fait divers sordide et énigmatique. Qui a tué Albert Lapins ? Un portrait paradoxal se dessine au travers des récits d’individus ayant connu de près ou de loin la victime. Construit comme un recueil de témoignages, Ragot de Lapins interroge et enquête sur la vérité d’un homme que personne ne connaissait vraiment.

suivez-nous-sur-facebook10

# EIPA - CONFRONTATIONS

# EIPA – CONFRONTATIONS / Mémoires amnésiques

Posted by AT on Mardi 16 août 2016

memoires-dun-amnesique

Auteur :  Myriam Salomon Ponzo

Editeur : Morrigane

Lors d’une promenade en montagne dans le sud de la France, Angélique voit tomber un homme de l’abrupt juste au-dessus d’elle. Accident ? Meurtre ? Elle se pose la question durant des semaines, ayant aperçu une femme ce même jour au bord du précipice.

Le cauchemar débute le jour où elle est convoquée à la Cour d’assises de Nice en tant que juré, alors qu’elle a préféré taire sa présence sur les lieux à la police.

Le procès qui va bouleverser sa vie l’amènera trois ans plus tard aux États-Unis dans le Montana où elle pense retrouver sa paix intérieure. Jusqu’au jour où une femme vient sonner à sa porte…

Pages: 250

suivez-nous-sur-facebook9

# EIPA - CONFRONTATIONS

lhomme-a-la-conquete-de-sa-destinee

Auteur :  Omraam Mikhaël Aïvanhov

Editeur : Prosveta

« À cause des fautes qu’il a commises dans ses pré­cé­dentes incarnations, l’homme doit subir son destin ; les hindous disent qu’il a un « karma » à payer. Mais cela ne signifie pas qu’il lui soit impossible de réagir. Au contraire, il doit combattre avec les armes de l’amour et de la lumière, afin de triompher de son destin et entrer dans l’ordre de la Providence. Il n’y a plus de destin pour l’homme qui est parvenu à vivre dans l’amour et la lumière. Il a changé de plan, les lois ne sont plus les mêmes.

Quoi qu’il vous arrive, vous devez toujours garder cette conscience qu’il existe en vous une région inattaquable, inaccessible : votre esprit. C’est là que vous devez vous réfugier pour travailler. Alors, même si le karma vous assaille, vous vous sentez au-dessus, toujours au-dessus : le karma veut vous limiter, vous vous libérez ; il veut vous assombrir, vous vous illuminez… »

Pages: 196 pages

suivez-nous-sur-facebook8

# EIPA - CONFRONTATIONS

# EIPA – CONFRONTATIONS / Paradis sur terre

Posted by AT on Lundi 15 août 2016

le-paradis-sur-terre

Auteur :  Monique Le Dantec

Editeur : Morrigane

Qui d’entre nous n’a pas rêvé que la famine et la misère disparaissent, que les guerres soient abolies une fois pour toutes, que plus aucun grain de sable ne vienne gripper les rouages du fonctionnement de notre vieille planète ?

Que la Terre devienne un jour un monde parfait, le Paradis en somme ! Qui ne l’a pas espéré, sans trop y croire ? C’est pourtant possible lorsque les Dieux s’en mêlent, surtout quand ils se nomment Jésus, Mahomet et Bouddha ! Mais…

L’AUTEUR:

Monique Le Dantec, membre de l’Académie Arts-Sciences-Lettres (médaille d’argent 2013), avec ses 10 œuvres précédentes, est habituée à présenter au public des thrillers ou des récits fantastiques, et parfois historiques, même s’il lui arrive de proposer des romans plus intimistes comme le précédent. Celui-ci, PARADIS SUR TERRE, entre dans sa ligne habituelle d’écriture et offre au public une certaine vision du monde qui ne manquera d’interpeller tous ses lecteurs. More …

# EIPA – CONFRONTATIONS / Le Héros sec et tranquille

Posted by AT on Dimanche 14 août 2016

le-heros-sec-et-tranquille

Auteur :  Georges Richardot

Editeur : Z4

Le gros chat poilu à lunettes :

Ce que le titre ne dit pas, c’est qu’en plus de bêtes lunettes le gros chat poilu, au titre de maîtresse reconnue, était affligé d’une foutue grand-mère allumée, se signalant par des poils raides au menton et une haleine fétide.

Chaque fois que la vieille toupie se penchait pour lui susurrer de peu ragoûtants souvenirs d’alcôve, l’approche répandait de la buée sur ses verres, qu’un reste d’éducation lui interdisait d’essuyer…

« Et si tu savais… Et mon pauvre minet… Et sûr qu’en ce temps-là… ! »… Guili-guili, kitkat-kitkat : ça y allait, la confidence pestilentielle ! Le malheureux n’en pouvait plus ; croyez-moi, c’est rien de le dire qu’il étouffait !

suivez-nous-sur-facebook6

# EIPA - CONFRONTATIONS

# EIPA – CONFRONTATIONS / Le coffre de Rimbaud

Posted by AT on Dimanche 14 août 2016

le-coffre-de-rimbaud

Auteur :  Eric Bertrand

Editeur : Morvenn

Avant de quitter l’Éthiopie, le poète Arthur Rimbaud confie à son compagnon du désert, Djami l’Ancien, un coffre qu’il lui demande de tenir caché pendant plusieurs générations et d’attendre le vingt et unième siècle pour que son descendant, Djami le Jeune, le ramène à son pays d’origine, à Charleville où la ville en émoi se réjouit du retour au pays de « l’homme aux semelles de vent ».

Quel secret le coffre de Rimbaud dissimule-t-il ? Si le contenu est bien concret et renvoie à des épisodes surprenants de la vie mouvementée du poète, il est aussi spirituel dans la mesure où le migrant Djami, mêlé à la foule des migrants de la Corne de l’Afrique, découvre une parole et un message bien vivants.

Pages:180

ISBN: 978-2-9556436-0-0

suivez-nous-sur-facebook5

# EIPA - CONFRONTATIONS

# EIPA – CONFRONTATIONS / L’affaire Vasarely

Posted by AT on Samedi 13 août 2016

laffaire-vasarely

Auteur : Charles Debbasch

Editeur : du Moment

Où sont passées les centaines d’œuvres de Victor Vasarely, l’un des plus grands artistes français du XXe siècle, le père de l’art optique ? Elles ont été dispersées, bradées, vendues illégalement à travers le monde. Ce pillage artistique, le plus gigantesque de notre époque, s’est déroulé dans l’indifférence générale. A l’heure actuelle, ni le ministère de la Culture ni aucune autre institution n’ont porté plainte suite à la disparition de ce patrimoine d’exception.

Un homme pendant plus de vingt ans a été désigné à la vindicte publique comme seul responsable de ce désastre : Charles Debbasch. En 1981, ce professeur de droit, reconnu internationalement, ancien président de l’université d’Aix-en-Provence, a été appelé à la tête de la Fondation Vasarely. Le peintre lui faisait alors une totale confiance pour assurer la gestion et la pérennité de son oeuvre. Or après le décès de Claire, son épouse, Victor Vasarely, atteint par la maladie d’Alzheimer, se retrouva sous l’emprise de ses proches, avides de s’approprier son héritage considérable. C’est cette tragédie familiale, véritable Dallas à la française, que décrit l’auteur, sans concession à l’égard d’un clan où l’argent a souvent remplacé les liens affectifs.

C’est aussi son drame personnel que raconte Charles Debbasch, que les héritiers du peintre ont pris pour bouc émissaire de leurs turpitudes. Violenté par des forces de l’ordre venues l’arrêter au sein même de son université, embastillé pendant trois mois, mis en examen à deux reprises, il fut l’objet d’une véritable cabale orchestrée par certains magistrats avec la complicité de personnes très haut placées.

Après une interminable procédure, la Cour de cassation a enfin donné raison à Charles Debbasch dans son arrêt du 4 novembre 2015. Une vérité longtemps cachée dont ce livre révèle tous les tenants et aboutissants. More …

la-nature-dans-la-suite-du-roman-de-merlin

Auteur :  Carole Atem

Editeur : du Panthéon

Roman en prose composé entre 1235 et 1240, la Suite dite « romanesque » du Merlin de Robert de Boron appartient au corpus arthurien de langue française. Bien que l’œuvre apparaisse directement à la suite du Merlin dans le manuscrit de Londres et se juxtapose au début de la Suite-Vulgate dans le manuscrit de Cambridge, elle n’est le fait ni de l’auteur du Merlin ni de ceux du cycle de la Vulgate. Elle est postérieure à la Suite-Vulgate qualifiée d’« historique », elle-même écrite après le corps du cycle de la Vulgate en tant que préambule du Lancelot en prose, d’où son appellation de « suite rétrospective ».

Si l’on retrouve dans la Suite post-Vulgate du Merlin un cadre spatio-temporel globalement typique du roman arthurien, la description lapidaire des décors naturels évoqués semble être un parti pris à la fois esthétique et idéologique de l’auteur. Une atmosphère sombre et un pessimisme violent caractérisent ce récit de la faute et du malheur. Fondée sur la future déchéance du royaume arthurien et tout entière tendue vers cet avenir fatal, la Suite offre la vision d’une nature peu rassurante, d’autant plus inquiétante que les signes qui en émanent résistent bien souvent à l’interprétation des personnages et à celle des auditeurs. En conservant sa part de mystère, le cadre naturel contribue à assombrir le climat déjà tragique du monde arthurien tel qu’il est représenté dans ce texte. More …