Archive for the ‘ARTS ET CULTURES’

Editeur : Fabelio

Le musée des Beaux-Arts de Dole

présente l’exposition

TOUS LES SEXES DU PRINTEMPS,

JEAN MESSAGIER (1920-1999)

du 22 mars au 15 septembre 2019

Cette exposition a reçu le soutien de la galerie Ceysson & Bénétière, de la DRAC Bourgogne-Franche-Comté, du Conseil départemental du Jura, et de l’association des Amis du musée de Dole.

Visite de presse le vendredi 22 mars à 14h30

Vernissage le vendredi 22 mars à 18h

L’EXPOSITION

Comme les méandres du Doubs si chers à Jean Messagier, les sillons que creusent les artistes sur les chemins de l’histoire de l’art sont parfois complexes et tortueux. Messagier, célèbre dès les années 1950, exposé dans le monde entier, ami des peintres, des rockstars et des poètes, entame la décennie 1980 avec une exposition rétrospective au Grand Palais qui marque alors, paradoxalement, le début d’un certain oubli. Les raisons sont multiples qui font qu’aujourd’hui l’œuvre de cet immense artiste est en partie oubliée, en tout cas méconnue, et fait l’objet, sans doute, d’un malentendu. Messagier, abstrait ? Surgissent alors ces images d’entrelacs colorés, cette peinture dite « de laveur de carreaux », qui fut, il est vrai, celle de ses premiers succès et de sa consécration, mais qui n’est qu’une des facettes d’une œuvre gigantesque et protéiforme, qui n’a cessé de se mettre en danger et de se réinventer. L’objet de la rétrospective imaginée au musée de Dole en 2019 est de montrer clairement que Messagier travaille au-delà des questions de figuration et d’abstraction, dans une urgence de peindre, de dessiner, de créer, qui a comme principale obsession celle de répondre à la cruelle créativité de la nature. Messagier, spécialiste èsprintemps, écologiste presque avant l’heure, expérimentateur de la peinture par le gel en hiver, poète de la sève et du pollen, puise son souffle dans celui, vital, libidinal de la nature. C’est More …

Auteur(s) : Gilbert Jouin

Editeur : Riveneuve

En avril 2018, le Point Virgule a fêté ses noces d’Emeraude : quarante ans d’une liaison passionnelle avec l’Humour ! Menuiserie convertie en salle de spectacle, une des plus petites de Paris, elle a vu éclore les plus grands humoristes français. Ils y ont effectué leurs premiers pas, y ont testé leurs premiers sketchs, rencontré leur premier public. Gilbert Jouin donne ici la parole à celles et ceux qui ont fait ce lieu unique.

Derrière Jean-Marie Bigard, Pierre Palmade, Florence Foresti ou Alex Lutz (pour n’en citer que quelques-uns), plusieurs générations d’artistes se livrent — pour certains de manière inédite — sur leur travail, leur relation avec le public, leur parcours. 40 ans = 40 entretiens qui illustrent la singularité du Point Virgule, à la fois creuset et laboratoire, qui fonctionne au “bouche-à-oreille x. La petite salle du Marais, dont le nom est aujourd’hui un véritable label, More …

raoul-de-houdenc-et-les-routes-noveles-de-la-fiction-1200-1235

Auteur(s) : Sébastien Douchet

Editeur : PU de Provence

Longtemps considéré comme un simple épigone de Chrétien de Troyes, Raoul de Houdenc est l’auteur d’une oeuvre dense et variée, qui se décline en deux versants : romans arthuriens et récits allégoriques, tous écots entre 1200 et 1235 environ. Les études ici réunies reviennent sur ce jugement et montrent que, bien qu’il ait écrit après le “maitre champenois”, Raoul a joui tout au long du Moyen Age et jusqu’au XVIe siècle d’une renommée qui n’avait rien à envier à Chrétien.

Paradoxalement, son oeuvre est à la fois drôle et désabusée. Drôle parce que Raoul maîtrise à la perfection l’art de la parodie burlesque, du contre-pied et de l’inattendu. Désabusée parce que de son oeuvre se dégage une nostalgie pour le temps passé et révolu de la courtoisie, définitivement supplantée par l’appât du gain et l’égoïsme de ses contemporains. De ce paradoxe riait une jouissive verve satirique, un plaisir de la fiction utile, qui apportent une compensation, ou du moins une consolation, en des temps mauvais que faute de p More …

18198569lpw-18198718-embed-libre-riad-sattouf-jpg_6037995

Derniers jours pour profiter de l’expo Riad Sattouf à la BPI de Paris.

À l’heure où le roman est en peine, la bande dessinée bat son plein.

50 000 personnes ont déjà foulé le sol de la Bibliothèque publique d’information (Bpi) du Centre Georges Pompidou afin d’aller admirer la grande rétrospective consacrée au plus breton du futur. L’exposition intitulée L’Écriture dessinée ferme ses portes le lundi 11 mars, courez-y ! Riad Sattouf, l’auteur de L’Arabe du futur qui affiche plus de 1,5 million de ventes et s’est retrouvé traduit dans vingt-deux langues (sauf en arabe), se dévoile à travers son œuvre prolifique faite de planches originales, story-boards, croquis, calques, matériaux de travail, photographies ou objets personnels. Pascal Brutal, Les Cahiers d’Esther ou encore La Vie secrète des jeunes, la Bpi rend un hommage élégant et didactique au dessinateur. L’objectif de l’exposition est de mettre en valeur l’univers graphique et narratif de Sattouf, de son regard acéré et tendr More …

# EIPA – CONFRONTATIONS / Bruce Springsteen - The Day I Was There

Posted by AT on Dimanche 16 septembre 2018

bruce-springsteen-the-day-i-was-there

Author:  Neil Cossar

Publisher: This Day in Music Books

Bruce Springsteen has sold more than 120 million records worldwide, and has earned numerous awards for his work, including 20 Grammy Awards, two Golden Globes and an Academy Award, as well as being inducted into both the Songwriters Hall of Fame and the Rock and Roll Hall of Fame. This book features over 250 accounts from fans that have witnessed a Bruce Springsteen live show. From late Sixties concerts in New Jersey right through to his marathon shows from recent times, fans from the USA, UK, Australia and Europe share fascinating anecdotes, stories, photographs and memorabilia that have never been published before and tell us about their experiences of seeing one of the world’s greatest live acts.

ABOUT THE AUTHOR:

Neil Cossar a former musician was the guitarist in the late 70’s - 80’s group The Cheaters, (who signed to Parlophone Records, but never troubled the charts). Continually giging in 1982, were awarded ‘Hardest working band of the year’ by BBC Rad More …

le-francais-a-table-huitiemes-rencontres-de-lire

Auteur :  Françoise Argod-Dutard

Editeur : Presses Universitaires de Rennes (PUR)

“Le français à table”, voilà un thème bien alléchant pour des journées de réflexion sur la langue française en France et en francophonie. C’est associer en effet les raffinements gustatifs aux productions orales de la bouche, c’est redonner aux mots leurs saveurs, à la langue spécialisée sa motivation, à l’écriture littéraire une sensualité nouvelle. C’est assurément s’attacher à l’amplification du lexique au fil de l’histoire de la langue et de ses voyages - mots exotiques, mots créés par dérivation, de manière imagée ou anthroponymique -, s’intéresser à la naissance et à l’évolution des textes spécialisés - notes de cuisiniers, “mesnagiers” ou “théâtres d’agriculture”, menus ou recettes -, s’arrêter sur l’expression littéraire d’un thème particulièrement attirant qui se charge de contenus symboliques, mis en valeur également par la peinture et la musique.

Ce sont autant d’orientations que cet ouvrage pluridisciplinaire propose au public : lexicologues, historiens, littéraires, philosophes, journalistes, professionnels font bénéficier le lecteur de leurs travaux de recherches et de leurs derniers échanges à la table des Lyriades qui les a réunis en Anjou au cours d’un festival d’une semaine de réflexion. Véritable sujet linguistique, socio-économique et culturel, voilà, pour la huitième étape du voyage au long cours des Lyriades, une belle escale qui, sous un titre prometteur, souhaite mettre à la table de la langue française tous les gourmets et les gourmands de mots, de mets et de textes.

More …

59a17a37cd706e263f9c3de8

Disponible depuis hier en format Poche, le roman “Petit Pays” vient aussi d’être traduit en kinyarwanda. En version audio ou radiophonique, il va partir à la conquête des villages. Afin de toucher son cœur de cible.

C’était il y a un an. Le 24 août 2016, les éditions Grasset publiaient “Petit pays”, le premier roman de Gaël Faye, connu jusqu’alors comme auteur-compositeur et interprète. Un slameur mariant rythmes et mots avec talent et poésie, comme le prouve son album “Pili pili sur un croissant au beurre” sorti en 2013.

Né au Burundi de mère rwandaise et de père français, Gaël Faye avait enfoui au plus profond de lui-même les souvenirs d’une enfance paisible et enviée avant que la violence ne s’empare des hommes et ne change son “Petit pays” en chaudron de l’enfer. Cette histoire traumatique, il l’a couchée dans un livre doté d’un narrateur (le jeune Gaby) suffisamment proche pour qu’il lui transmette ses souvenirs, mais aussi suffisamment distant pour que Gaël puisse le propulser au centre de ces histoires vues ou entendues qui ont définitivement fait chavirer son cœur.

Multiprimé (*), ce texte fort, qui a tant bouleversé autour de lui, s’apprête à connaître une nouvelle vie. En étant traduit en kinyarwanda, la langue de la mère de Gaël Faye et en étant à la fois porté sur les ondes et sur scène.

Ateliers littéraires et “Retour à Kigali”

Tout a commencé par des ateliers organisés au Rwanda entre des étudiants rwandais et des étudiants français en partenariat avec l’université de Paris VIII et son master en création littéraire. Une dizaine de Rwandais et cinq Français ont été réunis pour travailler ensemble sur les archives du Centre de documentation de Kigali, qui rassemble la mémoire audiovisuelle du pays. “Ils ont fait deux séjours de deux semaines chaque fois au Rwanda, en novembre et décembre 2015. Ensuite, ce travail a été présenté à Paris, explique Dorcy Rugamba, écrivain et “futur” éditeur de la traduction rwandaise.

“De ces très beaux textes a surgi une dramaturgie portée à la scène, en avril 2016, sous forme de lectures publiques, accompagnées par des performeurs. J’avais invité Gaël à nous rejoindre, sachant qu’il était à la fois dans l’écriture et dans la musique. On cherchait une forme musicale qui laisse passer la force du texte. Gaël était en plein travail sur son roman et venait d’emménager à Kigali, dans le pays de sa mère, où il n’avait jamais vécu.”

Favoriser une lecture tous publics More …

# EIPA – CONFRONTATIONS / La Lozère d’antan

Posted by AT on Vendredi 11 août 2017

la-lozere-dantan

Auteur :  Jean-Marc Gilly, Gérard Fages

Editeur : HC

Regroupant près de 400 cartes postales anciennes, La Lozère d’antan propose de revivre l’histoire de la Lozère en 1900 et de redécouvrir un territoire aux paysages singuliers, chargé de légendes. Dotée d’un patrimoine naturel riche, la Lozère est aussi une terre d’élevage, une terre sauvage qui, à la Belle Epoque, est peu à peu conquise par le tourisme. L’ensemble de l’iconographie provient de la collection de cartes postales anciennes de Gérard Fages, collectionneur depuis plus de trente ans.

More …

hodler-monet-munch

Auteur : Fondation Pierre Gianadda

Editeur : Gianadda

04 février - 11 juin 2017

Tous les jours de 10h à 18h

En principe conférences tous les mercredi soirs (sauf les mercredi 3 et 24 mai, concerts).

Prochaines visites commentées nocturne :

Mercredi 26 avril à 20h. par Martha Degiacomi

pas de visite le mercredi 3 mai (concert)

Mercredi 10 mai à 20h.

Mercredi 17 mai à 20h. par Martha Degiacomi

Prochain concert :

Mercredi 3 mai 2017 à 20h

Béatrice Berrut, piano

Philippe Bach, direction

Berner Kammerorchester

Prix des places : CHF. 30.- à 120.-

Réservation au 027/722.39.78

Par-delà les clivages de l’histoire de l’art, l’exposition Hodler, Monet, Munch. Peindre l’impossible réunit pour la première fois ces trois artistes : le Suisse Ferdinand Hodler (1853-1918), le Français Claude Monet (1840-1926) et le Norvégien Edvard Munch (1863-1944). S’ils n’appartiennent pas aux mêmes courants créatifs et ne se sont jamais rencontrés, il n’en existe pas moins des liens entre eux. Leurs œuvres s’accomplissent durant le demi-siècle de la modernité : expansion du capitalisme, développement des transports qui permettent de parcourir le monde… Au plan des arts, cette période voit naître un espace européen ouvert aux circulations et aux échanges. Ces mutations techniques, politiques et sociétales influent sur leur mode de vie et leurs pratiques artistiques. Tous trois voyageurs, ils découvrent des lieux et des motifs auxquels, cinquante ans plus tôt, ils n’auraient pu accéder. Monet se rend plusieurs fois à Londres, sur la côte méditerranéenne, à Belle-Île et jusqu’en Norvège. Hodler séjourne à Munich, à Paris, en Italie, en Espagne. Munch, le plus « nomade » des trois, se déplace très souvent entre les pays scandinaves, l’Allemagne, l’Italie et la France. More …

# EIPA – CONFRONTATIONS / Ursula Morley-Price - 80th Anniversary

Posted by AT on Dimanche 25 décembre 2016

eipa-12-2016_0033

Editeur : Galerie de l’Ancienne Poste

Catalogue de l’exposition de la Galerie de l’Ancienne Poste consacrée à l’artiste céramiste Ursula Morley-Price à l’occasion de son 80ème anniversaire. Sont présentées dix-huit nouvelles pièces qui témoignent d’un renouvellement artistique constant et d’un univers unique dans le domaine de la céramique d’art contemporaine.

… »Comme un acteur, qui peu à peu, forge son art, j’avance, j’essaie, je vais plus loin, j’évolue tout en restant moi-même. Mes œuvres sont de plus en plus  grandes, et de plus en plus complexes »…

Extrait du catalogue

Texte et propos recueillis par Guillaume Morel, journaliste et critique d’art.

Format (cm):  21* 29

Pages: 40

ISBN: 978-2-9558606-0-1

# EIPA - CONFRONTATIONS