18198569lpw-18198718-embed-libre-riad-sattouf-jpg_6037995

Derniers jours pour profiter de l’expo Riad Sattouf à la BPI de Paris.

À l’heure où le roman est en peine, la bande dessinée bat son plein.

50 000 personnes ont déjà foulé le sol de la Bibliothèque publique d’information (Bpi) du Centre Georges Pompidou afin d’aller admirer la grande rétrospective consacrée au plus breton du futur. L’exposition intitulée L’Écriture dessinée ferme ses portes le lundi 11 mars, courez-y ! Riad Sattouf, l’auteur de L’Arabe du futur qui affiche plus de 1,5 million de ventes et s’est retrouvé traduit dans vingt-deux langues (sauf en arabe), se dévoile à travers son œuvre prolifique faite de planches originales, story-boards, croquis, calques, matériaux de travail, photographies ou objets personnels. Pascal Brutal, Les Cahiers d’Esther ou encore La Vie secrète des jeunes, la Bpi rend un hommage élégant et didactique au dessinateur. L’objectif de l’exposition est de mettre en valeur l’univers graphique et narratif de Sattouf, de son regard acéré et tendre sur l’adolescence (La Vie secrète des jeunes et Les Cahiers d’Esther) à sonart du récit et de la dimension, souvent autobiographique de ses œuvres (L’Arabe du futur), tout y passe. La rétrospective se découpe en trois parties : l’observation du réel en premier, qui s’intéresse au récit des autres, la palette d’arts graphiques dont use l’artiste en second et enfin l’autobiographie dessinée centrée sur ses derniers opus. Les amoureux du dessin y trouveront forcément leur compte, mais la sensibilité du dessinateur est telle que chacun devrait y trouver sa place. De plus, c’est gratuit, et ce, pour petits et grands !

Jusqu’au lundi 11 mars, Riad Sattouf, l’écriture dessinée, Bibliothèque publique d’information du Centre Georges Pompidou, niveau 2, entrée rue Beaubourg - 75004 Paris.

Entrée gratuite.

Comments are closed.