Auteur(s) : Corinne Landuré, Patrice Arcelin, Gilles Arnaud-Fassetta

Editeur : PU Provence

Le site de la Capelière, localisé en Camargue, sur les rives du Rhône d’Ulmet, l’un des bras majeurs du fleuve dans l’Antiquité, a fait l’objet d’opérations géo-archéologiques menées par une équipe pluridisciplinaire de 1997 à 2002. Au travers de l’analyse de l’ensemble des données archéologiques, environnementales ainsi que des ressources agro-pastorales ou halieutiques, ces travaux illustrent les évolutions culturelles successives de ce village durant une période de dix siècles, du Ve siècle avant notre ère au VIe siècle de notre ère, entrecoupée de moments d’abandon.

L’étude critique et comparative de ce village implanté en milieu difficile car inondable montre des évolutions culturelles successives, et permettent de le percevoir comme un poste avancé du commerce d’Arles, regroupement de navigateurs ou passeurs fluviaux, parmi les premiers nautes arlésiens.

À propos de l’auteur(s) :

Corinne Landuré est archéologue au service régional de l’archéologie à la DRAC Provence Alpes Côte d’Azur. Elle a coordonné des programmes de recherches sur le delta du Rhône. Dans ce cadre, elle a dirigé des opérations de fouilles, notamment sur le site de La Capelière. Patrice Arcelin, est chercheur au CNRS, honoraire (Centre Camille Jullian, Aix-en-Provence), spécialiste de la période de l’âge du Fer dans le Sud-Est de la France particulièrement intéressé par la région de la basse vallée du Rhône.

Gilles Arnaud-Fassetta est professeur à l’université Paris-Diderot, où il codirige l’UFR Géographie, Histoire, Economie et Sociétés. Ses recherches au sein du laboratoire PRODIG portent sur la dynamique de l’environnement et des hydrosystèmes fluviaux en particulier.

Format (cm): 22 * 27

Pages: 456

ISBN: 979-10-320-0210-0

# EIPA – CONFRONTATIONS

Posted in Le Livre du Jour

Comments are closed.