Auteur(s) : Jean-Paul Bronckart

Editeur : Mardaga

Le langage est l’une des capacités majeures des êtres humains. Mais qu’est-ce que le langage ? Cette question n’a cessé d’être posée au fil des siècles, d’abord par les philosophes et les grammairiens puis, dès la fin du XIXe siècle, par les linguistes et les psychologues du langage. Les théoriciens et chercheurs de ces diverses disciplines ont fourni des descriptions et des analyses des propriétés et des fonctions du langage qui sont particulièrement riches, mais qui sont aussi complexes et parfois fortement divergentes.

Face à tant de diversité et de complexité, les enseignants, orthophonistes et autres praticiens ont souvent de la peine à identifier et comprendre les théories qui leur seraient utiles. Cet ouvrage vise à atténuer ces difficultés, en présentant les thèses de courants théoriques solides et diversifiés, anciens ou en cours d’élaboration, et en examinant leurs apports sous l’angle d’une critique constructive.

À propos de l’auteur(s) :

Jean-Paul Bronckart est professeur honoraire de la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education de l’Université de Genève. Après avoir été, de 1969 à,1976, collaborateur de Jean Piaget au Centre international d’épistémologie génétique, il a occupé un poste de professeur ordinaire en didactique des langues de 1976 à 2012. Dans ce cadre, il a créé des enseignements et conduit des recherches portant sur l’analyse des discours, la didactique des langues, l’acquisition du langage et le rôle que joue la maîtrise discursive dans le développement des personnes.

Il est le fondateur du réseau international de l’interactionnisme sociodiscursif, et l’auteur de plus de cinq cents publications scientifiques.

Format (cm): 15 * 22

Pages: 323

ISBN: 978-2-8047-0724-8

# EIPA – CONFRONTATIONS

Posted in Le Livre du Jour

Comments are closed.