# EIPA – CONFRONTATIONS / Colonisation Tome 4 : Expiation

Posted by AT on Mercredi 10 juin 2020

colonisation-tome-4

Auteur(s) : Denis-Pierre Filippi, Vincenzo Cucca

Editeur : Glénat

L’espace renferme bien des secrets… Suite à leur dernière mission, l’équipe de Milla a sympathisé avec une bande d’Ecumeurs dissidents. Ensemble, ils décident d’unir leurs forces pour découvrir la vérité qui se cache derrière la disparition des Nefs de premiers colons. Une vérité visiblement soigneusement dissimulée par les Atils et l’Administration… La première collaboration de cette troupe bigarrée les amène à récupérer les survivants d’une nouvelle Nef, en orbite autour d’une planète.

Mais à peine arrivés, ils sont touchés par un tir électro-magnétique provenant de la surface ! Les survivants de la Nef auraient-ils réussi à coloniser la planète ? Et, si oui, depuis combien de temps ?

À propos de l’auteur(s) :

La bande dessinée ? Une passion que Denis-Pierre Filippi a depuis tout petit ! À huit ans, son père lui fait lire le journal Spirou, que sa propre mère lui avait fait découvrir, 20 ans plus tôt (héritage familial!). Mais il faut attendre 1990 pour qu’il se mette sérieusement à travailler pour être édité en tant que scénariste. Passent alors trois, quatre années de tentatives infructueuses puis un premier tournant s’opère et il s’investit dans les contes pour enfants. Une nouvelle fois, les tentatives se succèdent et se ressemblent cruellement, mais sa détermination s’en trouve toujours plus renforcée. L’idée lui vient alors de demander à des dessinateurs de BD déjà édités, d’illustrer des contes. Tout en poursuivant ses études de philosophie, il va donc trouver des auteurs de BD, dont Tiburce Oger. C’est ce dernier projet avec Tiburce qui, après bien des démarchages dans le monde du livre illustré, a le premier intéressé un éditeur : les éditions Delcourt. C’est Orull le faiseur de nuages, intermédiaire entre le livre illustré et la bande dessinée, publié en Mars 1998. Ensuite, tout est affaire de patience. Un drôle d’ange gardien est venu assez vite, et paraît en janvier 1999. Puis, après une période d’hésitation, les choses ont repris leur petit bonhomme de chemin avec Le Livre de Jack, dessiné par Boiscommun aux Humanoïdes Associés. Puis le deuxième tome de Un drôle d’ange gardien est sorti, et Filippi commence à avoir quelques autres projets en perspective (Songes, Gargouilles, John Lord, Marshall). C’est donc en 2000 qu’il a arrêté de poursuivre deux lièvres à la fois, mettant fin à ses études qui l’avaient mené, après l’obtention de sa maîtrise de philosophie, à la préparation du concours de conseiller principal d’éducation. Il a depuis publié Ethan Ringler, agent fédéral, Les Corsaires d’Alcibiade, Nouveau Monde, Le Voyage extraordinaire et Terra Prohibita. En 2018 et en 2020, il participe à la collection des œuvres originales Disney chez Glénat en scénarisant Mickey et l’Océan perdu puis Mickey et la terre des anciens, deux récits illustrés par le talent virtuose de Silvio Camboni. Entre deux pages de découpage, il lui arrive d’animer des ateliers d’écriture, dans les bibliothèques ou les établissements de tous ordres, du primaire à l’IUFM. Par ce biais, il réalise enfin ce rêve incroyable, qui est celui d’arriver à concilier l’écriture et le pédagogique, l’éducatif, au travers de ces animations et rencontres avec les enfants, jeunes et moins jeunes. Réside en Gironde.

Né à Naples en 1977, Vincenzo Cucca enseigne à l’école de bande dessinée de Naples puis à l’école internationale de bande dessinée de Florence. Il a dessiné pour Disney Channel, The Walt Disney Company, Marvel (She-Hulk) les éditions du Lombard (Le Maître des Ogres). Depuis 2011, il est édité chez Glénat, d’abord sur le diptyque Pandamonia puis sur la série Colonisation scénarisée par Denis-Pierre Filippi. Réside en Italie.

Format (cm): 24 * 32

Pages: 48

ISBN: 978-2-344-03245-9

# EIPA – CONFRONTATIONS

Comments are closed.